Ile Maïre

Météoile maire

Déconseillée par mistral et vent d’Est trop fort . Les courants d’Est emmènent souvent une eau très trouble . Par mistral le côté Est , est un peu abrité , jusqu’aux farillons . Impossible par gros Sud Ouest ( Labé )

Accès

A Marseille prendre la direction de la pointe rouge .suivre la route jusqu’aux goudes .
Entrer dans le village des goudes et suivre la route jusqu’au parking de croisette .
Après le village des goudes , c’est la calanque de callelongue .
En bateau la mise à l’eau la plus proche et le port de la pointe rouge.
Suivre la côte jusqu’a la passe de croisette.
L’île Maïre domine le paysage , avec le tiboulen qui de Marseille ressemble à une tortue

Description

c’est le côté Sud Est/Sud Ouest qui est le plus intéressant .
A palme la mise à l’eau se fait en contre bas du parking face à l’île .
Il est possible de suivre a pieds le chemin vers le restau « la baie des singes », descendre vers le port de croisette et se mettre à l’eau à la pointe.
La traversée sera moins longue .
La traversée de la passe est à faire avec précautions .le trafic des bateaux est très important dans la journée . Idem pour la traversée entre Maïre et son tiboulen .
Une fois sur l’île suivre le bord par l’Est .toutes les pointes sont bonnes .
Les » fromages « , fond de roches trouées comme un gruyère , sont à inspecter .
Avant l’arrivée aux îlots attention à la pointe de l’île souvent très poissonneuse.
A l’arrivée au » farillons » , deux écueils dressés au large de la pointe Sud Ouest de l’île , profiter des remontées rocheuse pour faire des agachons .
Sur le côté large de chaque îlots , il y à une faille , qui remonte jusqu'à la surface ou presque. Chaque arches et failles sont a inspecter . les agachons sont à faire face au courant en se cachant derrière les arches.
sur le côté Ouest des farillons , se trouve l’épave du Liban par 28 m . poursuivre la côte en faisant toutes les pointes avec attention . chaque criques est a inspecter minutieusement .
A l’arrivée devant l’îlot du tiboulen, on peut tenter la traversée .
Les remontées rocheuse coté Ouest de l’îlot sont très bonne .
Le tiboulen est moins profond que l’île , avec les même caracteristiques .
Par contre les faces Nord Ouest de Maïre et du tiboulen sont un peu nul .mais les rencontres sont toujours possible .
Entre l’île et le tiboulen se trouve le sec de Perrot .
Remontée rocheuse à 4 /5 m de profondeur qui peut retenir un peu de poisson .
Les bords de la pointe de croisette sont aussi à faire .
Les poissons les plus fréquent sont les sars , les loups et les dorades .
Tous les poissons de roche sont présent et à toutes les profondeurs .
Saupes et mulets bien sur foisonnent .
L’été la rencontre avec les liches et les bonite reste possible du coté des farillons .
Les dentis sont aussi présent , mais très dur à approcher .
Le spectacle des mérous qui papillonnent sur le fond est toujours magnifique .
Mais bon , c’est que pour les yeux .
Le tour complet de l’île et de l’îlot , prend entre trois et quatre heures , pour un bon palmeur .
Mais il reste possible de se consacrer uniquement au farillons ou au tiboulen .

Callelongue - Marseille-veyre

MétéoCallelongue

impossible par vent d’est et sud ouest, la zone est à privilégier car en partie à l’abri du mistral. en partie seulement, car toutes les pointes restent quand même bien exposées. De très violents courants sont souvent présents et parfois à l’inverse du vent, voir même entre la surface et le fond.

Accès

après la pointe rouge, suivre la route des Goudes jusqu’à Callelongue.
A palme, suivre la route jusqu’au bout. Le parking du port est suffisamment grand , à condition d’arriver tôt le matin. Après il faut se garer plus haut ou à la descente du col.
En bateau, mise à l’eau en partant de la pointe rouge. Ou directement du port de callelongue, mais là il faut être au moins trois car la descente qui se fait uniquement à la main est longue et très raide. Le pire , c’est pour la remontée
La mise à l'eau: soit directement du port, soit en empruntant le chemin qui serpente le long de la côte et peut vous mener jusqu’au lieu de pêche

Description

Marseille-veyre La côte et les îles, forment un immense canal, alimenté en nourriture par l’égout de Cortiou qui se déverse à droite de Sormiou. Le côté négatif de la chose, c’est que toute la zone jusqu’à l’île Maïre peut être souillée par une eau blanche sur les dix premier mètres en dégageant une odeur nauséabonde. C’est d’ailleurs un bon moyen de savoir si c’est « pêchable ». si ça pue, faut pas y aller .
Sinon, le côté positif, c’est qu’il y a toujours du poisson.
Autre point important, c’est la présence , surtout en été de tous types d’embarcations qui font de ce canal un véritable boulevard.
Au départ de Callelongue, la profondeur ne dépasse pas les vingt-cinq mètres. Puis elle remonte doucement en arrivant à la calanque de la Mounine pour se stabiliser à 8-10 mètres à 200 mètres du bord.
La chasse reine, est l’indienne. Mais toutes les autres formes de pêche sont possible à tout moment. Par sont relief du bord et du fond toutes les rencontres peuvent être faites. Du sar à la liche en passant par la daurade et le loup, ainsi que tous les poissons à soupe.
Juste avant la calanque de Marseille-veyre, sur le bord il y a une ancienne batterie. Alignez la batterie avec le sommet le plus haut de jarre (l’île en face) et vous aurez le moyen de trouver les pierres de la chèvre. Sorte de plateau rocheux qui peut vous mener jusqu’à jarre avec une profondeur maxi de sept/huit mètres.
Pour un bon palmeur, il faut compter entre trois quarts d’heure et une heure pour arriver à la calanque de Marseille-veyre.
A vous de découvrir les trésors de ce magnifique jardin comme je le fais depuis des années.

L'aragnon

Météo

Zone exposée au vent d’estImage

Accès

La zone est située sur la cote bleue entre les villages de Sausset les pins et de la Couronne. L’île de l’Aragnon se trouve en face du port des Tamaris, elle est distante d’environ 100m de la cote (cap Malivet).

Mises à l'eau
  • En bateau : les mises à l’eau sont possibles sur les plages Est de Sausset les pins, port de Carro et mise à l’eau payante de Bourmandariel (proche du port des Tamaris)
  • A la palme : la mise à l’eau se fait à partir du port des tamaris.

Description

La zone est accessible aux débutants car elle ne présente pas une profondeur excessive. Les chasseurs confirmés pourront y parfaire les techniques de chasse car le poisson est bien scolarisé
Eté comme hiver la zone est intéressante tant sur la diversité de la faune que sur la variété des fonds.
Les principaux poissons rencontrés sont principalement les sars et les poissons de roches (labres et rascasses) ainsi que les congres et murènes. Des rencontres plus ponctuelles avec des mulets, dorades et loups sont faisables. Les dentis peuvent également être présent mais je les ais rencontrés uniquement sur la dernière zone (gros poumons de rigueur)
En hiver les loups sont présents pour laisser la place aux dentis l’été.
La première partie de la zone consiste à longer la cote de part et d’autre du cap malivet. Les blocs peuvent réserver de belles surprises surtout quand la mer frappe. Personnellement je ne m’attarde pas trop.
La seconde partie s’étend entre la cote et l’île. La profondeur est faible (maxi 5m). Les blocs de la cote laissent progressivement la place à une bande de posidonies encadrée de part et d’autre par des ragues. Le courant y est parfois fort favorisant les postes d’agachons.
La zone suivante est située derrière l’île. La profondeur ne dépasse pas les 10m. Les gros blocs permettent de pratiquer la chasse à trou, l’agachon et l’indienne. C’est ici que le gros de la sortie se fait.
La dernière zone est placée à environ 100m vers le large de l’île sur des fonds entre 15m et 20m. Constituée de madrépores et de nombreuses failles, les poissons sont moins nerveux que sur les précédents secteurs.

ATTENTION :
Le courant peut être relativement fort, surtout pour la traversée jusqu’à l’île. Ne pas surestimer ses capacités. Le retour peut s’avérer laborieux.
L’été la zone est fréquentée par les bateaux et surtout les jet skis qui ne respectent pas la réglementation des 300m ! La chasse à deux est très fortement conseillée pendant la journée.
Conseil
L’hiver les zones 2 et 3 retiennent les loups et servent de frayères.
L’été, sortir de préférence par un vent de Sud ou Sud-ouest ou (moins facile à définir) quand il y a un gros courant d’ouest qui rend la traversée difficile, c’est souvent payant arrivé derrière l’île.
Enfin sortir très tôt ou tard dans la journée. Pour cela 2 raisons : éviter la foule pour se garer et les jetskis mais surtout pour la présence des loups, des dorades et des dentis.

La calanque de Sormiou

Météo

Sormiou est un excellent site pour les chasseurs débutants et réserve des coins intéressants pour les chasseursSormiou confirmés. L’orientation de la calanque est NW/SE la rend praticable par pratiquement tous type de vent avec une quasi absence de houle dans sa première moitié, il faudra juste s’assurer de quelques forces en cas de fort mistral pour palmer au retour. Loin vers la sortie la mer sera forte et formée par gros temps.

Accès

Quand vous traverserez la forêt par la petite route qui serpente dans le massif de calcaire, que la pente se fera plus abrupte, que vous serez plaqué contre le dossier de siège de voiture, que votre titine grimacera sous les efforts, et que d’un coup vous n’apercevrez que le ciel dans le pare brise s’est que c’est bientôt le début de l’enchantement. Là au moment même où la voiture finira de rugir vous serez en haut du paradis…
Garer votre voiture en surplomb de la plage. Vous descendrez tranquillement à travers les cabanons pour démarrer la sortie.

Description

La plage de sable fin se prolonge sous l’eau une centaine de mètre avant d’atteindre l’herbier de posidonie, en partie clairsemé par les mouillages répétitifs des bateaux en été. Sur le fond de sable entre 0 et 7 m de profondeur vous pourrez à loisir rechercher tous les poissons plats nombreux aux bonnes périodes. Vous apercevrez quelques blanquettes furtives, des mulets et des saupes goulues. Au centre de la calanque par petits fonds de 1 à 3 m fait de sable et de restes d’herbier, vous pourrez toujours surprendre tôt le matin de jolis sars dans leur sommeil. Discrétion absolue nécessaire. Ensuite vous avez plusieurs options, soit aller falaise main gauche (c’est mieux pour les droitiers ?) soit falaise main droite. A gauche ne vous attardez pas sur la petite digue du port, foncez sur les premiers blocs à deux cents mètres du bord, ils sont posés sur 5!
à 12 m au début de la calanque. La pêche à trou peut réserver de vraies surprises : on retrouve encore de jolis roucaous noirs, labres, vieilles, congres, avec parfois entre les blocs et l’herbier de beaux rougets. L’enculette, l’indienne, ou la grandienne seront des techniques à mettre en œuvre tant la géographie s’y prête, malheuresement vous aurez aussi souvent le soleil dans les yeux le matin. Alors vous pouvez aussi alterner avec des agachons sur l’herbier à 12-14m. Les pêches miraculeuses de dorades dans la calanque ont déjà été relatées dans les colonnes du forum mais restent bien sûr des événements extraordinaires réservés aux plus chanceux.
Au moment ou la calanque s’évase franchement vous êtes sur des fonds de 17-18m, faites attention : il y a souvent un filet posé ou fixé à la falaise qui traverse pratiquement d’un bout à l’autre la calanque. C’est par là que les chasseurs confirmés pourront se faire plaisir. A peine un peu plus loin d’une grande échancrure sur la falaise vous avez une remontée : le sec de la loude, juste, dans son prolongement vers le sud avec son tombant et des jolis pierres.
A falaise main droite, le départ est très monotone, juste quelques pierres sont posées là mais ne présentent pas vraiment d’intérêt. Après une grande faille vous pouvez découvrir la grotte des capelans et aller jusqu’au bec de Sormiou, ou la chasse en falaise peut séduire quelques uns. Les choses sérieuses peuvent débuter ici : avec de gros sars en falaise, les chapons sur les bonnes pierres. En été il y a du passage de liche et en hiver des loups. A cet endroit là, les courants peuvent être forts même par mer plate et la houle très marquée. Attention au petit déjeuner…Le retour à la palme est long!
template joomlatemplate joomla gratuit
2017  Spearboy   globbers joomla templates