Le sévereau

ImageNom scientifique : Trachurus trachurus
Noms communs : chinchard, saurel, sévereau, estrangle belle-mère

Caractéristiques physiques

Taille et poids
20-30 cm, maximum 50-60 cm pour 1.5 kg

Morphologie
Corps fusiforme et comprimé latéralement. Pédoncule caudale très fin. Le dos est glauque. Sa ligne latérale est fortement marquée et porte des épines tournées vers l’arrière appelées scutelles osseuses. Une ligne secondaire moins nette parcours la moitié antérieure du corps. Les yeux sont de grandes tailles et le museau assez pointu se termine par une bouche protractile. Dos grisâtre assez foncé avec des reflets bleu vert. Le restant du corps est blanc nacré. Petite tache noire à la pointe des opercules, au dessus des pectorales. Il est à peu près impossible de distinguer cette espèce de l’espèce voisine Trachurus Mediterraneus (chinchard méditerranéen). Ce dernier ayant pour signe particulier une caudale jaunâtre

Habitat

Le chinchard est un poisson de pleine eau mais peut vivre près du fond. Il migre vers les cotes l’été, retourne au large l’hiver où il descend jusqu’à 500 mètres. Son activité est relativement réduite en dehors de la saison chaude. Il fréquente tous les milieux mais les gros spécimens se rapproche assez rarement du bord. Ils forment de grands rassemblements par des fonds de 30-40 mètres, jusqu’à 100 mètres et plus, mais se déplacent verticalement jusqu’à la surface en période de chasse. On rencontre parfois des chinchards isolés, à la limite du sable et des herbiers de posidonies

Approche

Le chinchard est un poisson qui se rencontre plus qu’il ne se chasse. Etant principalement un poisson de pleine eau, c’est à la coulée que l’on peut le chasser. De nature peu craintive, il se laisse approcher assez facilement mais une arbalète de 90 cm minimum est impératif L'agachon est toujours possible mais c'est un poisson qui bouge beaucoup !

La sériole

ImageNom scientifique : Seriola Dumerili (grande Seriole), Lichia amia (Liche Amie)
Noms communs : liche, seriole

Caractéristiques physiques

Taille et poids
Sa taille maximale est de 190 cm pour 80 kg.

Morphologie
La grande sériole appelée à tort liche, est un poisson de forme ovale, assez allongée, possédant une queue très échancrée. La sériole porte souvent une bande foncée qui part de l’œil pour s’arrêter au départ de la première dorsale.

Habitat

La sériole est un poisson de pleine eau que l’on rencontre souvent près des remontées rocheuses près des côtes ou au large là ou le courant est établi. Il est présent près de nos côtes à la belle saison pour s’en éloigner à l’automne. Certains chasseurs ont aussi remarqué que les sérioles fréquentaient aussi les fonds de sable peu profonds, en limite de roche. En effet, elles viennent chercher les seiches ensablées quand le courant est fort.

Approche

La coulée et l’agachon sont les techniques les plus adaptées. En se postant dos au courant, un agachon en pleine eau (dans le bleu ou sur des secs), permet d’avoir la chance de la voir arriver, de face ou de côté. Pour tirer une liche, il faut viser la " ligne ", ou légèrement au-dessus. La liche est paralysée. A cet endroit, la chair y est dure et ne cède pas. Comme la bonite, méfiez-vous de la vitesse du poisson et de la clarté de l’eau. 2 paramètres à prendre en compte au moment de tirer. Il faut aussi se méfier car une fois tirée, la liche a tendance à sonder et à tourner en rond quand elle est blessée. Attention à ne pas être entortillé et ficelé.

Le pagre

ImageNom scientifique : Sparus pagrus pagrus
Noms communs : pagre

Caractéristiques physiques

Taille et poids
Taille moyenne entre 30 et 50 cm, maximale 80 cm pour plus de 10 kg.

Morphologie
A la forme d’une daurade royale avec un front plongeant. Son corps est ovale et compressé latéralement . Sa tête est assez massive avec un front abrupte, ses joues sont larges et puissantes. Ses yeux sont assez gros, sa bouche assez ample. Le pagre possède une seule nageoire dorsale avec 11 et 12 rayons épineux et 10 à 11 rayons mous. Les nageoires pectorales sont assez longues et effilées en leur extrémité. La nageoire caudale est développée avec une base large et musclée, elle est moyennement fourchue.

Habitat

On peut rencontrer les pagres entre 5 et 250m de fond, mais en général ils vivent sur des secteurs rocheux entre 30 et 150m de profondeur. Ils affectionnent plus particulièrement les fonds d’éboulis aux pieds des tombants et les zones de coralligènes.

Approche

Proche du denti, le pagre se pêche de la même façon, au bout d’un agachon parfait pratiqué en début ou en fin de journée. La pêche à la coulée est aussi possible.

St-pierre

ImageNom scientifique : Zeus faber
Noms communs : Saint pierre

Caractéristiques physiques

Taille et poids
Poisson de 40 cm environ pour une taille maxi de 75 cm pour 8 kg

Morphologie
le St-Pierre se reconnaît facilement par sa nageoire dorsale prolongée par un long filament et à sa tache noire sur le flan. Il est à noter qu’il possède une bouche protractile.

Habitat

Sa rareté rend sa rencontre imprévisible ! Toutefois, ce poisson étant un chasseur, c’est en pleine eau, près des bancs de petits poissons, ainsi qu’au-dessus des herbiers et des fonds que l’on a le plus de chance de le rencontrer.

Approche

C’est un poisson que l’on rencontre à partir de 10 m de profondeur, jusqu’au-dela des 25m. Comme tout carnassier, ce poisson se chassera à l’agachon, voir à la coulée. De plus, étant de nature curieuse, c’est souvent lui qui s’approchera de vous.

Le pageot

ImageNom scientifique : Pagellus bogaraveo
Noms communs : pageot, rosé,bezugues et gros yeux (faux pageot), dorade rose

Caractéristiques physiques

Taille et poids
Il peut atteindre 60 cm.

Morphologie
Son corps ovale est classique des autres sparidés. Il possède une coloration rose vif avec des petits points sur le haut des flancs. La tête, rectiligne, est plus foncée que le reste du corps. Son signe distinctif est une tâche rouge sur le bord supérieur de l'opercule et une tâche rougeâtre à la base des pectorales

Habitat

On le trouve dans différents types d'habitats (gravières, roches, vase, sable). Fréquentant des profondeurs importantes, ils remontent près des côtes l'été.

Approche

De nature curieux, il s'approchera assez facilement si on arrive à l'intriguer. Mais c'est surtout à la coulée et par surprise que l'on pourra l'approcher. Le pageot, stressé, aura quelques secondes d'immobilité qu'il faudra mettre à profit pour l'ajuster...
template joomlatemplate joomla gratuit
2017  Spearboy   globbers joomla templates